Circuit Forêts et Canal

Le but de la promenade de 10 km (3 h de marche) est de découvrir une partie des forêts communales le Grand Bois et le Bosmont, et le canal de Montbéliard à la Haute-Saône ainsi que les paysages à proximité de la commune de Danjoutin.
Le circuit qui couvre une partie du canton sud de Danjoutin ne comprend aucune difficulté et permettra de découvrir des travaux techniques considérables de construction du canal effectués entre la fin du 19ième siècle et le début du 20ième siècle. Un partie du circuit emprunte également une partie l’ancienne voie stratégique réalisée dans la cadre de défense de Belfort après la guerre franco-prussienne.

Attention
La passerelle à proximité de la commune de Sevenans a été provisoirement fermée pour des raisons de sécurité. Une déviation du circuit, passant par le centre de la commune, a été mise en place.

a

Circuit Forets et Canal – Trace




Circuit Forêts et Canal – Description

Le circuit est balisé avec des anneaux bleus et se situe au sud de la commune de Danjoutin. La première partie de la boucle est commune avec une partie du circuit du Grand Bois (anneaux rouges) et se termine avec une partie du circuit commun du Bosmont (anneaux verts).

a

a

Sentier au Grand Bois

                           Sentier au Grand Bois anneaux rouges et bleus

Après la sortie de la forêt vous traversez une partie des quartiers le Bergier et la Douce de la commune de Froideval.

A la sortie de l’agglomération se situait la Ferme de Froideval, le lieu de rendez-vous des promeneurs et pêcheurs. Le bâtiment était probablement une première construction de Froideval.

a

Ferme de Froideval – Collection J-P Demarche

                                      Café de la Promenade à Froideval

Après avoir franchi le pont vous empruntez « la Coulée Verte », bord ouest du canal de Montbéliard à la Haute Saône qui était destiné à relier le canal du Rhône au Rhin à la Saône. Le canal était destiné à relier le canal du Rhône au Rhin à la Saône.
La déclaration d’utilité publique du canal, signée par le ministre des travaux publics C. de Fereycinet, date de 1879. Les travaux de construction ont commencé en 1883.
Un 9ième essai de mise en eau à partir du Bassin de Champagneya a eu lieu en 1933. Les pertes en eau étant énormes il est décidé d’abandonner le projet.
Les détails de construction du canal sont développés dans l’ouvrage de Pierre Klinger.

Après quelques kilomètres vous passez en-dessous de l’autoroute A36 pour arriver au village rural de Botans connu pour ses lavoirs, anciennes fermes et le musée agricole où était exposé, au moment de la rédaction, des photos de la construction du canal.

a

a

Travaux de Construction du Canal

        Travaux de Construction du Canal de Montbéliard à la Haute Saône

Sur le bord côté est du canal se trouvait le port de Botans où arrivait par péniches une partie du charbon pour Belfort. Le port n’est plus utilisé depuis 1973 et reçoit aujourd’hui les péniches de plaisance.
Après environ 1 km 250 vous prenez le pont qui passe au-dessus du canal afin de traverser une partie de la commune de Sevenans.
Une variante d’environ 1 km aller et retour permet la découverte, à proximité de la commune de Bermont, des travaux de construction remarquables du Pont Canal sur la Savoureuse avec  l’Ecluse n° 5.

a

a

Pont Canal – Passage de la Savoureuse

Pont Canal sur la Savoureuse et l’Ecluse N° 5 avec au fond à gauche la maison de l’éclusier

a

Pont Canal – Passage de la Savoureuse Construction – Collection J-P Demarche

Pont canal en construction il y un siècle – A remarquer à gauche la maison de l’éclusier en construction

a

Pont Canal – Ecluse N° 5 Bermont

Vue sur le Pont Canal avec au fond le clocher de Bermont et à gauche la maison de l’éclusier

A remarquer la disparition de la vue sur la Savoureuse et l’église de Bermont à cause de la végétation abondante, dommage !

a

Pont Canal – Ecluse N° 5 Bermont Construction – Collection J-P Demarche

Vue sur le Pont Canal en construction il y un siècle avec au fond l’église de Bermont

Pour revenir sur le circuit il est nécessaire à faire demi-tour et traverser le canal par le pont à proximité de la commune de Sevenans.

La suite du circuit emprunte l’ancienne voie stratégique balisée avec des ronds rouges et passe à proximité de la commune de Sevenans. Cette commune possède le château construit par la famille Noblat vers les années 1770, modifié aux 19ième siècle par la famille Saglio et renové en 2003 puis occupé par la direction de l’UTBM.
Le château a abrité pour une courte durée le quartier général d’une partie de l’armée prussienne (informations plus développées sur le site en construction du fort des Basses Perches).
Après avoir traversé la RD19 vous empruntez une large piste goudronnée très agréable car bordé de magnifiques arbres qui aboutit à une passerelle franchissant la Savoureuse, et qui se prpolnge également en piste cyclable permettant ainsi rejpindre les commune d’Andelnans et Danjoutin
A remarquer la fondation du pont disproportionnée par rapport à la passerelle pour piétons. Le pont était construit pour faire passer le train alimentant le fort du Bois d’Oye à proximité de Bermont.
La passerelle franchie vous traversez une zone de pâturages avec plan d’eau, d’un aspect environnemental très intéressant.

a

a

Pâturage entre Sevenans et Leupe

                               Zone de Pâturages entre Sevenans et Leupe

Avant l’arrivée à Leupe, on aperçoit les cicatrices de l’exploitation minière. Au 18ième siècle y était exploité du minerai de fer destiné aux fourneaux de Chatenois-les-Forges et de Belfort.
Leupe, un hameau de Sevenans, était une localité à part entière au XIVème siècle « Revue d’Alsace, vol. 4, 1853 p 17-33 ».

A Leupe après le passage sous-rails de la ligne Belfort-La Suisse vous quittez le chemin stratégique (Randonnée des Forts) pour prendre la direction d’Andelnans par un sentier balisé en anneaux bleus et triangles rouges.

Après le passage du cimetière vous descendez et traversez cette commune jusqu’à sa sortie côté Danjoutin, vous passez alors la voie de chemin de fer pour entrer dans la forêt du Bosmont. La dernière partie du circuit est commune avec le circuit « du Bosmont »  (anneaux verts).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s